lundi 11 décembre 2017

Renaître à nouveau en 1 mois avec le Blue Calorad


Êtes vous fatigué(e) ou manquez vous parfois d'énergie pour accomplir ce que vous devez faire ?
Avez vous du mal à vous surpasser dans vos activités ?


Cela vous arrive aussi ?

Personnellement j'ai souvent connu cette situation, aussi bien dans ma vie professionnelle d'entrepreneur, qu'au niveau de mes activités personnelles et de mes loisirs.

Pour y faire face, j'ai pris de nombreux compléments alimentaires vitaminés.
Je ne vais pas vous les nommer ici, mais la plupart d'entre eux m'ont redonné cette énergie qui me manquait si souvent.
Certains étaient en fait plus des excitants temporaires qu'un réel apport en vitamines naturelles et durables, mais ça fonctionnait quand même.

Cependant, tous ces principes avaient un fond identique. Augmenter l'énergie dans mon organisme fatigué, en y apportant des vitamines naturelles (vitamine C), ou des excitants à base de caféïne. Je retrouvais la pêche assez vite, mais celle-ci s'épuisait assez rapidement aussi et les effets ne duraient pas jusqu'au soir.


Hélas, certains composants me privaient même de dormir correctement la nuit venue, ce qui fait que je finissais par me sentir fatigué dès à mon réveil du lendemain. Ainsi, je reprenais rapidement mes compléments alimentaires ou autres boissons énergisantes pour régler temporairement le problème.

Je tournais en boucle et ne résolvais pas vraiment cette situation.
Sans prendre mes vitamines ou excitants, j'étais encore fatigué, voire plus qu'avant.
Une amie m'a même offert en cadeau, le «trophée d'or de l'éternel fatigué» que je conserve toujours sur la porte de mon bureau depuis des années en guise de souvenir.

Et pour couronner le tout, je ressentais des douleurs articulaires de plus en plus fortes et récurrentes, tout en perdant beaucoup de ma souplesse.
Mes mouvements devenaient de plus en plus difficiles et mon kiné ne me rassurait pas du tout sur mon avenir, sous prétexte que mes problèmes étaient naturels chez moi et, que cela devait être dû à mes gènes. Il avait certainement raison.

Voici 3 exemples parmi de nombreux autres, qui vous montrent à quel point j'en étais rendu.

- Faire une marche arrière avec ma voiture était devenu un véritable parcours du combattant. En effet, je ne pouvais plus tourner ma tête et mon buste de plus de 45°, ce qui ne me permettait pas de voir correctement derrière ma voiture. Heureusement, il y avait les rétroviseurs pour compenser un peu.

- J'ai amené 2 fois une personne de mon entourage qui souffrait de problèmes de santé, aux urgences à la clinique. A notre arrivée, les infirmières en voyant ma démarche, croyaient vraiment que le grand malade, c'était moi ! Et en plus, elles insistaient.
Les apparences sont parfois trompeuses, mais cela me montrait quand même où j'en étais et surtout, comment les autres me voyaient.

- Je montais les escaliers de ma maison en faisant bien attention à chaque mouvement effectué, ainsi qu'à mes positionnements de pieds sur les marches. Je pratiquais cette démarche rocambolesque par peur de souffrir d'un pic de douleur, qui survenait souvent à l'improviste dans le bas de mon dos.

A la cinquantaine bien entamée, vous me direz que c'est peut être normal ?
Comme vous le voyez, j'avais d'autres problèmes que le manque d'énergie.

Heureusement, je n'en suis pas resté là !
Il me fallait impérativement trouver une solution naturelle qui allait régler tous ces désagréments à la fois, sans prendre une tonne de produits coûteux.

La découverte du Blue Calorad

Un jour, je suis tombé par hasard sur un complément nutritionnel appelé:
1 de plus, me suis je dis !

Cependant, ce complément alimentaire était un peu spécial. En effet, il n'apportait pas d'énergie supplémentaire comme la plupart des énergisants. Par contre, il économise celle que vous avez à votre réveil, pour la faire durer beaucoup plus longtemps dans la journée.
C'est une approche différente par rapport aux tonifiants classiques, lesquels apportent un surplus d'énergie:
- soit avec de bonnes vitamines,
- soit avec des excitants plus ou moins bien tolérés par l'organisme.

J'avoue que j'étais perplexe au début, mais je l'ai essayé régulièrement chaque jour et au bout de 2 semaines, j'ai eu l'agréable surprise de constater les choses suivantes:

- Effectivement, le Blue Calorad ne me donnait pas plus d'énergie. Par contre, je la conservais nettement plus longtemps et ceci jusqu'au moment de me coucher.
Pour le dire autrement, mes réserves énergétiques aussi bien physiques que mentales, étaient encore présentes et disponibles à la fin de la journée.
Et surtout, je ne ressentais plus la fatigue habituelle que j'éprouvais à nouveau une fois les effets passés, comme avec la plupart des énergisants classiques.

- J'avais l'impression d'avoir plus de punch en moi, mais en réalité c'était dû au fait que ma fraîcheur physique et mentale disponibles à mon réveil, restaient presque la même jusqu'au soir.


Se sentir bien jusqu'au soir

- Cela me permettait d'être plus performant dans mon travail, mes activités, mon jardinage, mes loisirs tout en abattant plus de choses.

- J'avais assez de punch pour pouvoir redémarrer d'autres activités en soirée après le travail de la journée, alors qu'avant: je me vautrais sur mon divan en cherchant à combler ma frustration sur un film à la télévision.

- Mes idées et pensées devenaient claires et limpides. Elles n'étaient plus brouillées comme chez les personnes qui souffrent d'un manque de sommeil.

- La durée de ce dernier n'était pas beaucoup plus longue pendant la nuit. Cependant, il était nettement plus profond et davantage récupérateur, ce qui me rendait frais et avide de commencer ma journée, plein d'enthousiasme et d'énergie.

- Mon attention grandissait, ce qui améliorait ma concentration et par conséquent ma mémoire.

- Je me sentais calme et plus détendu le jour comme la nuit, ainsi que dans l'utilisation de mon énergie pour travailler, ou lors des activités récréatives.


- Aujourd'hui, j'adore faire une marche arrière avec ma voiture, car ça m'amuse de constater que je tourne mon cou (et donc ma tête) sur 180 ° et non plus sur 45°.
Je vois exactement où je vais en reculant et ceci sans avoir mal. J'ai retrouvé davantage de souplesse et d'élasticité malgré ma cinquantaine bien consommée.

- Je n'ai quasiment plus aucune douleur articulaire, sauf si je suis allé trop loin dans mes activités physiques. Ayant repoussé grandement mes limites, j'ai parfois la fâcheuse tendance à ne pas être raisonnable, histoire de me rattraper de toutes ces années où j'en faisais de moins en moins. Parfois je me demande où a bien pu passer mon arthrose ?

- Lorsque j'amène une autre personne à la clinique pour des soins ou une consultation, on ne me prend plus du tout pour le malade !

- Aujourd'hui, je grimpe souvent les escaliers en montant les marches 2 par 2 et, sans jamais faire attention à comment je positionne mes pieds.
J'ai gagné nettement en souplesse et m'en amuse souvent en me faisant plaisir, histoire de récupérer le temps perdu.

ça aussi, je peux le faire !


Ce sont quelques exemples parmi de nombreux autres, mais voilà ce que les vertus du Blue Calorad m'ont apportées en moins d'un mois.

Si vous aussi vous vivez actuellement certains de mes anciens désagréments et, si vous en avez marre d'en avoir marre de cette situation, alors je vous suggère de passer à l'action dès maintenant.
Ainsi ce sera vous qui dans quelques mois, ou avant, pourrez me raconter votre histoire personnelle sur les bienfaits obtenus avec l'utilisation régulière du Blue Calorad.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire